🇫🇷 UNE SURPRISE MADE IN FRANCE VOUS ATTEND ! NOUS SOMMES EN PLEINE REFONTE DU SITE, LES VENTES SONT DONC SUSPENDUES. VOUS POURREZ À NOUVEAU COMMANDER DÉBUT NOVEMBRE. SOYEZ PRÊTS POUR LA SURPRISE ! 🇫🇷
Alternative Coton

Alternative Coton -

Industrie du Coton et Alternatives

de lecture - mots

Le coton est une industrie polluante. Le coton est l'un des produits agricoles non alimentaire les plus précieux. Mais l'industrie du coton est également l'une des plus polluante au monde. Elle utilise d'énormes quantités de pesticides et le recours au travail des enfants est fréquent.

27 millions de tonnes de coton sont produites chaque année dans le monde, et les chiffres augmentent toujours plus. 

Les principaux pays producteurs de coton

Cinq pays représentent environ 75 % de la production mondiale de coton.

  • L'Inde : 6,1 millions de tonnes

  • Chine : 5,5 millions de tonnes

  • États-Unis : 4,1 millions de tonnes

  • Brésil : 1,9 million de tonnes

  • Pakistan : 1,7 million de tonnes

27 millions de tonnes de coton sont produites par an, soit l'équivalent de 27 t-shirts pour chaque habitant de la planète. Mais la consommation de coton est inégale selon les pays.

Certains pays occidentaux utilisent une quantité de coton qui équivaut à plus de 100 t-shirts par personne et par an. La plupart de nos vêtements sont fabriqués à partir de coton produit de manière conventionnelle.

Cette production requiert des quantités massives de pesticides et d'eau douce. En outre, le recours au travail des enfants et à l'esclavage est très répandu dans cette industrie.

Alternative coton

 

1) L'industrie du coton : une industrie très polluante

Pourquoi le coton est-il considéré comme une des cultures les plus polluantes du monde ?

Le coton est une ressource très gourmande en pesticides. Il est cultivé sur 2,5 % des terres agricoles mondiales, mais est responsable de 16 % de tous les insecticides consommés et de 7 % de tous les herbicides utilisés dans le monde - c'est plus que n'importe quelle autre culture dans le monde.

Des produits chimiques très dangereux sont utilisés sur les cultures de coton, notamment des agents neurotoxiques et des neurotoxines.

Faits concernant les produits chimiques utilisés dans la production de coton

Près d'un kilo de pesticides dangereux est utilisé dans le monde pour chaque hectare de coton cultivé.

3,3 milliards de dollars de produits chimiques sont pulvérisés sur les cultures de coton chaque année dans le monde.

Exemples de produits chimiques utilisés pour la production de coton

De nombreux produits chimiques utilisés pour le coton sont si toxiques qu'ils sont considérés comme dangereux par l'Organisation mondiale de la santé.

Quelques exemples :

  • L'aldicarbe : L'un des pesticides les plus toxiques appliqués au coton. Un puissant agent neurotoxique.

  • Endosulfan : L'un des pesticides les plus utilisés pour le coton. Lié aux comas, aux crises et même à la mort. Considéré comme la principale source d'empoisonnement mortel chez les producteurs de coton d'Afrique de l'Ouest.

Enfants et pesticides : ils ne font pas la paire

Souvent, les enfants travailleurs sont directement impliqués dans l'épandage des pesticides sur le coton. Généralement, il sont sans aucune protection.

En raison de leur petite taille, de leur métabolisme différent, de leur croissance rapide et du développement rapide de leurs organes, les enfants sont beaucoup plus vulnérables aux effets négatifs de l'exposition aux pesticides.

Le poison des produits chimiques du coton

Le "poison" des pesticides peut s'accumuler dans le corps et être transmis aux générations suivantes. Les produits chimiques peuvent provoquer des avortements spontanés, la stérilité, des anomalies du comportement et des cancers.

Pour ne citer que quelques effets. Les pesticides dangereux utilisés pour la production du coton peuvent être détectés dans les vêtements en coton. Les produits chimiques dans le coton polluent l'eau.

Outre les effets toxiques pour les personnes qui cultivent, produisent et consomment du coton et des vêtements en coton, le ruissellement des produits chimiques provenant des champs de coton contamine également les écosystèmes environnants, tels que les rivières et les lacs.

Les produits chimiques se retrouvent également dans nos nappes phréatiques.

De plus, la culture du coton entraîne la dégradation et l'érosion des sols, ainsi que la perte de zones forestières et d'autres habitats. La production de coton est extrêmement gourmande en eau Il faut plus de 5 tonnes d'eau pour produire le coton nécessaire à la fabrication d'un seul jean.

La production de coton utilise tellement d'eau qu'elle a pratiquement vidé une mer entière. (Vraiment) La mer d'Aral a plus ou moins disparu. L'ONU l'a qualifiée de l'une des pires catastrophes environnementales de l'histoire.

10 000 : C'est le nombre de litres d'eau utilisées pour la production d'un kilogramme de coton. La production mondiale de coton nécessite plus de 250 millions de tonnes d'eau chaque année. 

La production de coton et le changement climatique

Au niveau mondial, la production de coton est responsable de l'émission de 220 millions de tonnes de CO2 par an.

Le C02 est responsable du réchauffement climatique et le coton est alors indirectement un grand acteur du réchauffement climatique. 

 

2) Les alternatives au coton :

Optez pour le coton biologique !

Le coton biologique présente un certain nombre d'avantages pour la planète ainsi que pour les personnes qui le produisent :

Aucune utilisation de produits chimiques synthétiques

  • Une consommation d'eau réduite de 91 %.

  • 62 % de demande énergétique en moins

  • 46 % d'émissions de CO2 en moins

  • 26 % de réduction de l'érosion des sols

La fibre de bambou

Le bambou est l'une des ressources les plus écologiques. Il pousse très rapidement et facilement, il n'a pas besoin de pesticides ou d'engrais, et il n'est pas nécessaire de le replanter après la récolte car il produit de nouvelles pousses à partir de ses racines. 

La fibre de bambou permet de confectionner des tissus écologiques qui remplacent le coton. Ces tissus en fibres de bambou sont constitués de millions de microfibres qui sont 100 fois plus fines qu'un cheveu.

Il existe de nombreux objets faits à partir de fibre de bambou comme les cotons démaquillants réutilisables. Nous utilisons environ 1500 cotons et lingettes pour se démaquiller chaque année. 

Avec les contons réutilisables en fibre de bambou, vous avez 500 utilisations devant vous avant qu'il ne s'usent. Ces derniers sont lavables donc ils peuvent être réutilisés encore et encore. Cela fait des cotons démaquillants en fibre de bambou une très bonne alternative aux cotons habituels.

 

Bonus : alternative au coton démaquillant : 

Nous utilisons environ 1500 cotons et lingettes pour se démaquiller chaque année : c’est une source de pollution énorme !

Choisir un coton lavable c’est dire non aux déchets qui polluent. C'est pourquoi je vous propose de superbes cotons démaquillants réutilisables. Ces cotons sont 100% naturels en micro-fibre de bambou.

Ils vous permettront de vous démaquiller et faire vos soins du visage de manière éco-responsable !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés